On recrute !

On recrute !

Offre Pôle Emploi n° 147JRSH

L’association AITRE dont les objectifs sont les suivants :

– l’insertion de personnes en voie ou en situation d’exclusion

– permettre à des personnes, en priorité à faibles ressources, d’acheter, vêtements, livres, jouets et objets ménagers d’occasion à bas prix.

Recrute un(e) encadrant(e) technique d’insertion pour l’atelier vêtements et un(e) encadrant(e) technique d’insertion pour la boutique.

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?motsCles=147JRSH&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

Braderie Livres

Braderie Livres

La braderie de livres de l’association AITRE ABI aura lieu pour la seconde fois cette année

Le 22 octobre 2022

De 9 h 30 à 17 h non-stop

À la boutique 07, Rue Léon Bourgeois à Chalons en Champagne

Pour bénéficier d’un parcours

Pour bénéficier d’un parcours

L’insertion par l’activité économique (IAE) permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion sociale et professionnelle par le biais de contrats de travail spécifiques.

En tant qu’atelier et chantier d’insertion nous proposons une activité professionnelle aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.

Pour postuler, vous devez prendre attache auprès :

  • de votre chargé de mission du Conseil Départemental si vous êtes bénéficiaire du RSA,
  • de votre conseiller Pôle Emploi
  • de la mission locale si vous êtes âgé de moins de 26 ans
  • ou postuler directement sur le site emplois.inclusion.beta.gouv.fr 

Une vérification de votre éligibilité sera effectuée.

Nous avons parfois une liste d’attente importante et tous les postes ne sont pas toujours ouverts à la candidature. Vérifiez régulièrement.

 

Ils parlent de nous !

Ils parlent de nous !

Retrouvez ici les liens vers les articles de presse et différentes émissions concernant l’association :

Vidéo l’UNION TV du 20/07/2022

Article journal  l’Union du 2 Février 2021

Article  l’hebdo du vendredi du 19 Novembre 2020

Article  journal l’union du 13 Octobre 2020

Article  journal l’union du 19 Décembre 2019

Emission RCF Coeur de Champagne du 26 Février 2019

Article journal l’Hebdo du vendredi du 19 Juin 2018

Article journal l’Union du 17 Juin 2018

Emission Radio Mau Nau du 17 Mai 2018

 Emission de Radio France-bleu du 19/04/2017 

 Article Journal l’Union du 20/09/2016 – « Consommer autrement avec l’association chalonnaise Aitre »

 Article l’Hebdo du vendredi du 23/09/2015  « coup de pouce de 30 000 € pour ABI 51 « 

 Article Journal l’Union du 10/12/2013  « La boutique Abi favorise la solidarité et l’insertion »

4 raisons d’acheter d’occasion plutôt que neuf

4 raisons d’acheter d’occasion plutôt que neuf

Acheter d’occasion, c’est dans l’air du temps, mais au-delà de répondre à un effet de mode, nous avons cherché les motivations profondes des acheteurs de seconde main. Ici à Châlons, les clients de notre boutique nous expliquent pourquoi ils préfèrent acheter des articles de seconde main plutôt que du neuf.

Un article paru dans l’express du 27/02/2020 nous annonce :« On estime qu’en 2028, le marché de la seconde main dépassera, en volume, celui de la fast fashion. Et les grandes maisons s’engagent plus que jamais dans la course. La mode se saisira-t-elle de l' »occasion » pour assurer son salut »

1. Acheter d’occasion, c’est économique

La première bonne raison qui pourrait sans doute se suffire à elle-même, c’est qu’en achetant d’occasion, on fait des économies. Tout peut être acheté d’occasion : les vêtements, les bijoux, les jouets, les livres, la vaisselle … Il faut juste avoir le bon réflexe avant tout achat et se demander si on pourrait trouver l’équivalent sur le marché de l’occasion. C’est aussi l’occasion de s’offrir des pièces de marques, en parfait état à un prix très abordable. Alors pourquoi payer plein pot si on peut l’éviter…

Vêtements de seconde main

Abi boutique propose un choix de vêtements de seconde main, lavés et repassés avec soin par notre équipe de l’atelier

La boutique regorge de chemises, de jean’s, de robes, de chaussures, d’accessoires (chapeaux, ceintures, sacs à mains, foulards…) presque toujours à moins de 8 €… On voit les articles, on les choisit, on les associe …Un problème de taille ? Pas de souci, on vous l’échange dans les trois jours…Chez nous, pas d’attente à la poste, pas de surprise… Rien que du plaisir…

2. Acheter de seconde main, c’est écologique

Savez-vous combien de litres d’eau il faut pour créer un seul jean ? Il en faut plus de 10 000. Un tee-shirt en coton ? Encore 2 700 litres. Sans compter la quantité de CO2 émise lors du transport, etc.
Alors, voyez-vous le rapport avec les vêtements de seconde main ?

Nos livres d'occasion participent également à notre démarche écologique

Nos livres d’occasion participent également à notre démarche écologique

L’impact sur l’environnement et plus exactement notre empreinte écologique, sera donc moins importante que si nous allions dans une grande chaîne de magasin pour acheter neuf.
Acheter du neuf c’est aussi rendre nécessaire la production ou l’extraction de nouvelles matières premières. Déforester pour produire des meubles en bois, cultiver intensivement et chimiquement du coton pour fabriquer des habits, etc…
C’est donc bien une autre raison qui pourrait nous pousser à acheter des vêtements de seconde main …

3. Acheter à Abi boutique, c’est solidaire

En venant acheter dans notre boutique, vous participez à la réalisation d’un de nos objectifs fondamentaux ; permettre l’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi. Tous les articles sont minutieusement préparés au sein de notre atelier.

Une salariée en insertion à AITRE

Une salariée en insertion à AITRE

Chaque année, environ 50 personnes sont salariées au sein de notre association pour remettre le pied à étrier, élaborer un projet professionnel, suivre des formations qualifiantes et ainsi multiplier leur chance de retrouver un emploi dans le secteur marchand.
Bon an mal an, 60 % des personnes qui nous quittent ont une solution en termes d’emploi durable (CDD de plus de 6 mois ou CDI), d’emploi de transition (CDD de moins de 6 mois ou intérim) ou de formation qualifiante.
Acheter dans notre boutique, c’est donner du sens à leur travail, c’est valoriser leur production, c’est reconnaître leurs compétences. La solidarité passe également par vos actes d’achats. Sans compter que notre association pour être pérenne doit vendre, pour continuer de servir sa clientèle dans de bonnes conditions et de rapprocher ses salariés du monde du travail.

4. Acheter d’occasion : le plaisir de replonger dans ses souvenirs d’enfance…

Parce qu’on y retrouvera …

  • le service en Arcopal de sa grand-mère,
  • le tee-shirt qu’on portait ado,
  • le jouet qu’on nous avait offert quand on était petit,
  • le 33-tours que notre mère écoutait en boucle,
  • la BD ou le bouquin qu’on ne nous a jamais rendu …

… arpenter les rayons de notre boutique c’est un véritable moment de plaisir et de retrouvailles avec des souvenirs qui remontent à notre mémoire, comme autant de madeleines de Proust…